gerb ministry
Russian
Русский
English
English
French
Français
Spanish
Español
German
Deutsch
Italian
Italiano
Portuguese
Português
український
Україн
Kazakh
Қазақша
Chinese
中文
Arabic
ﺔﻴﺑﺮﻌﻟا
Mongolian
Mонгол
Vietnamese
Tiếng Việt
Moldavian
Moldov
Romanian
Română
Türkçe
Türkçe
Home About Site map Useful links Log in

        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 23 24
25 26 27 28 29 30




300e anniversaire de naissance de Mikhaïl Lomonossov

Photo: ru.wikipedia.org

Le célèbre chimiste, historien, astronome, orateur, peintre, poète, navigateur, musicien et linguiste russe, fondateur de l'Université de Moscou est né le 19 novembre 1711 dans la région d'Arkhangelsk.

"Il avait tout expérimenté et tout pénétré", écrivait le poète Alexandre Pouchkine à propos de Lomonossov, dont on célèbre 300 ans de naissance ce samedi. Ce géant de rayonnement encyclopédique a prouvé que la science et l'éducation sont deux piliers sur lesquels repose la puissance de l'Etat.

Le tricentenaire de Lomonossov est plus qu'une fête de la science, de l'éducation et de l'histoire russe. C'est aussi une fête de la culture universelle. Rien d'étonnant que l'année 2011 a été proclamée année de Lomonossov par l'UNESCO. "L'UNESCO commémore tous les ans les personnalités de rayonnement européen et mondial, et dont la contribution au patrimoine de l'humanité sort du cadre strictement national", souligne l'académicien Alexandre Tchoubarian. "Cette décision, qui est à la fois une reconnaissance de la Russie et du rayonnement international de Lomonossov, montre que cet homme exceptionnel appartient à toute l'humanité. Véritable homme des lumières, il était encyclopédiste qui excellait à la fois en chimie, géologie, histoire et les lettres. C'était un homme unique à plus d'un titre. Ses travaux sont à l'origine de nombreuses disciplines scientifiques et de l'Université de Moscou et font de lui une grande figure tant au 18e siècle qu'aujourd'hui".

Un parcours hors du commun

C'était un homme avec une destinée exceptionnelle. Autodidacte, ce fils de paysan, originaire d'un lointain village du Nord de la Russie, il se rend à Moscou avec des marchands de poisson. Il réussit à entrer à l'Académie slavo-greco-latine, puis poursuit ses études à Saint-Pétersbourg et en Allemagne. Il vit pendant cinq ans à Marburg et Freiburg en étudiant la chimie et la minéralogie. D'ailleurs, un monument à Lomonossov a récemment été érigé à Marburg. Il y a eu cette année une affluence jamais vue des lecteurs à la bibliothèque municipale de cette ville, où sont conservés de nombreux ouvrages, plans et dessins du génie russe.

En Allemagne Lomonossov a épousé Elisabeth Christine Zilch. C'était un mariage heureux qui a duré toute sa vie.

Rentré en Russie, il publie de nombreux ouvrages scientifiques et fait des découvertes de grande importance en chimie et physique. Il crée le premier laboratoire de chimie en Russie, se livre aux observations astronomiques uniques, s'occupe de fabrication du verre et de porcelaine, travaille sur le projet d'ouverture de la Voie maritime du Nord passant par l'Arctique. Il trouve par ailleurs le temps d'écrire des odes et des poèmes, et créer la théorie de la versification. Il est le premier scientifique russe à être élu membre de plusieurs académies étrangères.

Pour Lomonossov l'histoire de la Russie était placée dans le contexte européen général. "Il était le premier historien préconisant l'évolution historique de la civilisation", note l'historien, membre correspondant de l'Académie des sciences Andréï Sakharov. "La Russie était pour lui partie intégrante de l'évolution du monde. Il a réussi à monter que les origines de l'histoire russe et la formation de l'Etat russe ancien à Novgorod et Kiev sont un élément intégrant de la création du monde slave".

Mikhaïl Lomonossov a découvert la loi de la conservation de la matière 50 ans avant Lavoisier et parlait couramment 12 langues. Mais très peu de personnes savent que ce "Léonardo russe" avait conçu un appareil volant à décollage vertical, le prototype d'hélicoptère moderne. D'ailleurs, son esprit inventif n'avait pas de limites.

Le soir du 19 novembre un feu d'artifice grandiose est prévu à Moscou devant l'Université de Moscou, qui porte le nom de Lomonossov. Ce spectacle sera précédé par le jaillissement de la Flamme symbolique du Savoir, qui sera allumée par la torche ramenée par les étudiants du village de Kholmogory de la région d'Arkhangelsk où Lomonossov était né il y exactement trois siècles.


Source: Voix de la Russie
Lien actif obligatoire pour tout usage des données recueillis sur se site
Tous droits réservés
Lien en code HTML:
<a href="">300e anniversaire de naissance de Mikhaïl Lomonossov</a>
Recherche


Important
Références
FAQ
Nouveau
La carte interactive Centres d'études

Programmes de formation près-universitaire

© 2007-2013 Ministère de l’éducation et de la science de la Fédération de Russie
Copyright Notice