gerb ministry
Russian
Русский
English
English
French
Français
Spanish
Español
German
Deutsch
Italian
Italiano
Portuguese
Português
український
Україн
Kazakh
Қазақша
Chinese
中文
Arabic
ﺔﻴﺑﺮﻌﻟا
Mongolian
Mонгол
Vietnamese
Tiếng Việt
Moldavian
Moldov
Romanian
Română
Türkçe
Türkçe
Home About Site map Useful links Log in

          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 29 30
31




Le russe, passionnément

Année croisée oblige, le russe est à l'honneur au salon Expolangues qui se tient jusqu'au 4 février à Paris, Porte de Versailles. La Russie d'Aujourd'hui y a rencontré Camille Rabehanta, organisatrice de cette manifestation dédiée, depuis trente ans, aux langues du monde entier.

Quelle est la place donnée à la langue russe, en cette année croisée des langues et des littératures, sur le salon Expolangues ?

Le russe occupe une place très importante avec un stand sur lequel le Centre de Russie pour la Science et la Culture a choisi d'orienter la promotion de la langue dans trois directions.

Le russe comme première langue de communication dans l'espace, tout d'abord, avec la présentation de l'expédition Mars 500 au cours de laquelle un équipage de cosmonautes a simulé un vol habité sur la planète rouge et, le 2 février, une conférence sur le multilinguisme dans les programmes de préparation des longs vols spatiaux. Lors de l'édition 2007, nous avions eu l'occasion de dialoguer avec la station Mir par liaison satellite, et les cosmonautes parlaient tous russe indépendamment de leur nationalité : le russe est bien la langue officielle de l'espace !

Le russe et l'environnement, ensuite, avec pendant toute la durée du salon une exposition sur le Lac Baïkal, site inscrit au patrimoine de l'humanité de l'UNESCO pour la richesse de ses ressources. Il s'agit là aussi d'une initiative qui va au-delà des seuls aspects linguistiques et qui présente plus largement la culture et le patrimoine russes.

Le russe et la littérature, enfin, langue et littérature étant toujours liées, avec la présentation, le 4 février, des livres qui ont reçu le Prix Russophonie 2012, et des rencontres avec leurs auteurs et traducteurs. Le principe d'Expolangues est également de présenter, à travers les langues, le patrimoine des pays, et c'est typiquement ce que fait la Russie sur son stand en débordant largement sur d'autres thèmes.

Peut-on venir à Expolangues pour apprendre le russe ?

Oui, beaucoup de cours de russe sont organisés sur le salon avec des initiations et plusieurs conférences organisées spécifiquement autour de sujets liés à la langue russe et à la russophonie. Pour le russe, comme pour les autres langues, il s'agit de sessions d'une heure, ouvertes à tous, dans des salles pouvant accueillir une trentaine de participants. Les cours sont organisés soit par des professeurs de l'INALCO, soit par les enseignants des instituts culturels étrangers de Paris.

Observez-vous un attrait particulier pour la langue russe sur le salon ?

Les enseignants et le personnel du Centre de Russie me disent eux-mêmes qu'ils sont surpris par le nombre incroyable d'inscriptions aux cours de russe. Tous niveaux confondus, des débutants aux plus confirmés, ils ont déjà plus de mille inscrits, ce qui est vraiment important. Lors des prochaines éditions du salon Expolangues, d'autres langues de l'espace post-soviétique, en plus du russe, devraient également être proposées.

Comment s'explique ce nouvel attrait du russe en France ?

Une langue s'apprend pour de multiples raisons, professionnelles ou personnelles. Ne dit-on pas qu'une langue s'apprend par amour ? Pour le russe, son apprentissage est généralement guidé par la passion liée au pays et à sa culture riche et fascinante. Mais la Russie est aussi un pays reconnu dans certains secteurs de pointe, et l'apprentissage du russe peut donc être beaucoup plus pragmatique, lorsque l'objectif est, par exemple, de partir étudier certaines matières scientifiques dans une université russe.

Information pratique

Le salon Expolangues est ouvert au public du 2 au 4 février, de 10:00 à 18:00, à Paris Expo, Porte de Versailles. Impossible de ne pas trouver le stand de la langue russe : il est situé à l'entrée du Pavillon 4.1 où se déroule le salon. Outre les expositions " Projet Mars 500 " et " Monde du Lac Baïkal " et les cours de russe pour tous, le Centre de Russie pour la Science et la Culture y propose de nombreuses rencontres, conférences et projections de films. A ne pas manquer : la rencontre, le 3 février à 11:00, avec Cyrille Fournier, membre français de l'équipage de Mars 500, et pour les plus jeunes, un spectacle pour enfants, le 4 février à 11:00, intitulé " Territoire de la langue russe ".


http://larussiedaujourdhui.fr
Lien actif obligatoire pour tout usage des données recueillis sur se site
Tous droits réservés
Lien en code HTML:
<a href="">Le russe, passionnément</a>
Recherche


Important
Références
FAQ
Nouveau
La carte interactive Centres d'études

Programmes de formation près-universitaire

© 2007-2013 Ministère de l’éducation et de la science de la Fédération de Russie
Copyright Notice