gerb ministry
Russian
Русский
English
English
French
Français
Spanish
Español
German
Deutsch
Italian
Italiano
Portuguese
Português
український
Україн
Kazakh
Қазақша
Chinese
中文
Arabic
ﺔﻴﺑﺮﻌﻟا
Mongolian
Mонгол
Vietnamese
Tiếng Việt
Moldavian
Moldov
Romanian
Română
Türkçe
Türkçe
Home About Site map Useful links Log in

          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22
24 25 26 27 28 29 30
31




Parlez-vous le russe ?

La langue russe arrive en troisième position dans le monde après le chinois et l'anglais et est parlée par 500 millions de personnes. Telles sont les données citées par Lioudmila Verbitskaïa, présidente de l'Université d'État de Saint-Pétersbourg qui dirige l'Association internationale des professeurs de langue et de littérature russes. Mais l'attitude envers le russe diffère d'un pays à l'autre.

L'intérêt pour le russe ne cesse de croître dans le monde depuis le début des années 2000. Cela tient au fait que les sentiments et les préjugés antirusses sont en train de basculer dans le passé. La connaissance du russe devient un avantage concurrentiel mais la situation n'est pas la même suivant les pays.

" Il y a peu de pays ou le statut du russe ne suscite aucune préoccupation particulière. Il s'agit de pays comme la Biélorussie, le Kazakhstan et la Kirghizie. Mieux encore, en Biélorussie tout le monde parle russe dans la vie de tous les jours. C'est également l'unique pays de l'espace postsoviétique où le statut du russe comme langue officielle a été confirmé par référendum à la majorité écrasante des voix. Au Kazakhstan et en Kirghizie le russe est langue véhiculaire ".

L'Ukraine occupe une place à part pour l'attitude envers le russe. La nouvelle loi sur le statut de la langue a permis aux régions ukrainiennes à dominante russophone d'utiliser le russe au même titre que l'ukrainien. Mais, globalement, la loi n'a exercé aucune influence sur les positions du russe, estime le président de la communauté russe de la région de Poltava Victor Chestakov :

" Nous avons dans la région de Poltava 117 mille russes ethniques, comme en témoigne le dernier recensement. En réalité, il a beaucoup plus de gens qui se réclament de la langue et de la culture russe mais les écoles russes sont inexistantes à Poltava, et il n'existe en tout et pour tout que deux écoles mixtes qui sont autorisées à dispenser l'enseignement en russe à partir de la première année. Les écoles ou l'on enseigne le russe ne sont que six pour toute la région de Poltava ".

Dans ces écoles le russe est enseigné comme langue étrangère deux heures par semaine. La littérature russe ne figure pas du tout au programme. Elle est enseignée comme littérature étrangère. Mieux encore, même les œuvres de Nikolaï Gogol, qui est pourtant né en Ukraine, sont rayées du programme.

Maxime Kramarenko, leader du mouvement slave Lad au Kazakhstan, a confié à La Voix de la Russie que dans cette république aussi le russe se heurte à plusieurs problèmes.

" En vertu de la loi sur la langue, le russe est utilisé au même titre que le kazakh, qui est la langue officielle. En même temps, cette clause n'est pas appliquée et on abrège de plus en plus les heures d'enseignement du russe dans les écoles, Le russe est globalement rejeté. On traduit massivement les ouvrages scientifiques en kazakh et on invente des termes nouveaux dans cette langue, ce qui produit parfois un effet farfelu ".

Ilchad Khassanov qui représente la communauté russe en Ouzbékistan est sûr que toutes les anciennes républiques soviétiques doivent passer par le choc d'identification nationale après quoi elles se rendent compte que le russe est incontournable.

Il n'y pas que les Russes ethniques qui souhaitent apprendre la langue russe mais encore les jeunes ouzbeks. Le choc est passé et de plus en plus d'Ouzbeks confient leurs enfants aux écoles russes.

Selon l'Association internationale des professeurs de langue et de littérature russes, on constate un regain d'intérêt pour la langue russe en Europe de l'Est et de l'Ouest. L'Allemagne vient en tête avec presque 150 mille enfants qui étudient le russe dans les écoles.

Le russe est moins répandu en Asie qui est la partie du monde la plus peuplée. Pourtant, ces dernières années certains établissements d'enseignement d'Indonésie et des Philippines commencent à pratiquer l'enseignement du russe. Le russe progresse également en Chine.

Environ 4,5 millions d'Américains parlent russe. Il n'y a pas longtemps lors des élections législatives les bulletins ont été pour la première fois imprimés en russe dans l'état de New York et le russe est ainsi devenu la langue officielle de cet état. Le russe figure également dans les programmes d'environ 3000 écoles américaines. Selon les données de la communauté professionnelle, la langue et la littérature russes figurent dans les programmes scolaires et universitaires d'une centaine de pays.



http://french.ruvr.ru
Lien actif obligatoire pour tout usage des données recueillis sur se site
Tous droits réservés
Lien en code HTML:
<a href="">Parlez-vous le russe ?</a>
Recherche


Important
Références
FAQ
Nouveau
La carte interactive Centres d'études

Programmes de formation près-universitaire

© 2007-2013 Ministère de l’éducation et de la science de la Fédération de Russie
Copyright Notice