gerb ministry
Russian
Русский
English
English
French
Français
Spanish
Español
German
Deutsch
Italian
Italiano
Portuguese
Português
український
Україн
Kazakh
Қазақша
Chinese
中文
Arabic
ﺔﻴﺑﺮﻌﻟا
Mongolian
Mонгол
Vietnamese
Tiếng Việt
Moldavian
Moldov
Romanian
Română
Türkçe
Türkçe
Home About Site map Useful links Log in

1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 31




Les trésors des radjas et des maharajas au Kremlin de Moscou

Les trésors des radjas et des maharajas : parures luxueuses, ornements pour les turbans, narguilés et bracelets en or, en platine, ornés de diamants et de rubis …

Les Musées du Kremlin de Moscou présentent du 12 avril au 27 juillet l'exposition " L'Inde : les bijoux ayant conquis le monde ". Celle-ci reflète la diversité des traditions de la joaillerie du pays-continent. Les chefs d'œuvres créés par les joailliers indiens et européens du XVIe au XXIe siècles sont présentés à l'exposition.

Les pierres, les bijoux exposés sont éblouissants ! Près de 300 chefs d'œuvres de plusieurs musées et collections privées d'Europe, d'Asie et d'Amérique sont exposés à la salle d'exposition du beffroi de l'Assomption et à la Chambre à un pilier du Palais des Patriarches. Les bijoux montrés dans la première salle, que ce soient les œuvres du XVIIe ou du XIXe siècle, sont portés aujourd'hui, raconte la directrice générale des Musées du Kremlin de Moscou Elena Gagarina :
" Quiconque a assisté aux fêtes et aux cérémonies indiennes a vu sans doute des femmes et des hommes en parures, en turbans ornés. L'Inde est un monde n'ayant pas son pareil parce que la femme indienne ne saurait sortir de chez elle sans bijoux en or. Chaque bijou que portent les femmes et les hommes a un sens symbolique. "
Chaque objet exposé vous plonge dans l'histoire : les traditions, les légendes du pays oriental des miracles qui charme les Européens depuis les temps immémoriaux. La curatrice de l'exposition Elena Mikhaïlova évoque notamment deux parures nuptiales créées en 1900.

" L'une d'elles est le cadeau des parents à une fiancée, elle lui a appartenu pendant toute sa vie, telle une banque garantissant son indépendance. La seconde parure est un cadeau fait par son époux le jour de son soixantième anniversaire : cela signifie que la femme a su garder son mari jusqu'à l'âge de 60 ans, jusqu'au milieu de la vie qui dure, à en croire les Indiens, 120 ans. "

Des parures en or, des bracelets portés au poignet, à la main et au pied, des pendentifs, des bijoux pour les corsages - tout est orné de pierres précieuses dont certaines ont plus de 250 carats. Le poids des pierres atteint parfois 1.000 carats. On est frappé par la transparence des émeraudes, les dimensions et la taille fantastique des diamants.

Une attention particulière est accordée à l'exposition à l'influence du style indien sur le développement de l'art européen de joaillerie, l'interdépendance des traditions et des cultures. Il suffit de rappeler que l'Inde est la Patrie des pierres précieuses. Toutes sont d'origine indienne jusqu'au XVIIIe siècle. Après la conquête de l'Amérique par les Espagnols, les pierres précieuses découvertes sur le continent étaient apportées en Inde où elles étaient taillées.

Fait symbolique : l'exposition se déroule à Moscou, lieu très important dans la voie de l'Inde en Europe reliant l'Est et l'Ouest.



http://french.ruvr.ru/
Lien actif obligatoire pour tout usage des données recueillis sur se site
Tous droits réservés
Lien en code HTML:
<a href="">Les trésors des radjas et des maharajas au Kremlin de Moscou</a>
Recherche


Important
Références
FAQ
Nouveau
La carte interactive Centres d'études

Programmes de formation près-universitaire

© 2007-2013 Ministère de l’éducation et de la science de la Fédération de Russie
Copyright Notice