gerb ministry
Russian
Русский
English
English
French
Français
Spanish
Español
German
Deutsch
Italian
Italiano
Portuguese
Português
український
Україн
Kazakh
Қазақша
Chinese
中文
Arabic
ﺔﻴﺑﺮﻌﻟا
Mongolian
Mонгол
Vietnamese
Tiếng Việt
Moldavian
Moldov
Romanian
Română
Türkçe
Türkçe
Home About Site map Useful links Log in

          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22
24 25 26 27 28 29 30
31




Russie-France: vers un accord de reconnaissance des diplômes (ambassadeur)

La Russie et la France signeront un accord de reconnaissance mutuelle des diplômes, a annoncé lundi l'ambassadeur français Jean-Maurice Ripert lors d'une rencontre avec les responsables de l'Université d'Etat de Novossibirsk (Sibérie occidentale).

" Nous espérons qu'au début de 2015, un accord de reconnaissance mutuelle des diplômes entre nos pays sera déjà en vigueur, ce qui favorisera la mobilité dans les deux sens ", a déclaré le diplomate, précisant que la conclusion de ce document devait avoir lieu d'ici quelques jours.

Selon le service de presse de l'université de Novossibirsk, les participants à cette rencontre ont également évoqué les grands axes de la coopération russo-française dans les domaines de la science et de l'éducation, y compris la création conjointe de " laboratoires-miroirs " à l'université de Novossibirsk.

" Un concours pour la mise en place de "laboratoires-miroirs" de biologie et de médecine sera prochainement organisé, et nous invitons les chercheurs français à y prendre part. Nous souhaitons coopérer avec la France en matière de technologies biomédicales. Nous avons également intérêt à développer les sciences sociales et humaines ", a indiqué Mikhaïl Fedorouk, recteur de l'Université d'Etat de Novossibirsk.

Le laboratoire-miroir est une forme de coopération entre l'université de Novossibirsk et des centres de recherche étrangers, qui consiste à inviter des scientifiques travaillant à l'étranger, en particulier ceux de la diaspora russe, à codiriger des équipes de Novossibirsk sur leurs thèmes de recherche.

Selon un bulletin électronique du ministère français des Affaires étrangères, les chercheurs participant à ce programme " s'engagent notamment à passer deux mois par an à la NGU (Université d'Etat de Novossibirsk) pour donner des cours et encadrer des thèses, et à développer leurs projets en parallèle de leur activité dans leur institut d'origine ".


http://www.chretiente.info/
Lien actif obligatoire pour tout usage des données recueillis sur se site
Tous droits réservés
Lien en code HTML:
<a href="">Russie-France: vers un accord de reconnaissance des diplômes (ambassadeur)</a>
Recherche


Important
Références
FAQ
Nouveau
La carte interactive Centres d'études

Programmes de formation près-universitaire

© 2007-2013 Ministère de l’éducation et de la science de la Fédération de Russie
Copyright Notice